2020 - résidence d'artiste


Florent Lamouroux - artiste plasticien

 

Résidence du 15/04 au 15/05/2020 « boules à neige de la confluence et d’ailleurs »

 

Le projet nous offre un rapport intime avec un objet. La boule à neige, gadget populaire, objet fascinant et reposant est un objet que tout un chacun a eu un jour entre les mains. On le secoue, on attend et on assiste au spectacle d’un 7ème continent de paillettes de plastiques qui se forme sous nos yeux. Ce 7ème continent nous l’observons et nous en sommes aussi les auteurs. Quelle planète souhaitons-nous habiter ? L’écomusée se fait le relais de ce questionnement.

 

L’artiste qui collabore avec l’Association Expédition 7ème Continent, s’ancre pour ce projet sur notre territoire et collecte les déchets déposés dans cette zone de confluence. Tout ces éléments plastiques seront retravaillés par l’artiste puis réinvestis dans un dispositif esthétique et questionnant. Le visiteur est invité à découvrir et à participer à cette résidence lors de temps d’ateliers et de rencontres au cœur du bocage (ateliers les 29/07 et 25/08).

2018 - Résidence théâtrale


Animis Mundi  « Ou au temps où les animaux parlaient  »


« Sommes-nous seuls dans l’univers ?» Se demande-t-on parfois en regardant les étoiles. C’est oublier un peu vite, tout près de nous, nos propres « voisins de palier » ! Renard, Blaireau, Faucon, Corbeau, Abeille…: autant de « peuples » qui ont, eux aussi, conquis presque tous les climats et latitudes du globe. Sans compter non plus Vache, Chèvre, Porc ou Chat… embarqués depuis des millénaires dans notre propre histoire.

 

D’une culture à l’autre, comment sont-ils perçus ? Que racontent les histoires chinoises, indonésiennes ou amérindiennes? Animistes, totémiques ou « analogistes » ? Peur, rivalité, fascination, séduction voire métamorphose… Sommes-nous donc si différents ? Où placer la frontière entre « eux », les animaux, et « nous », les humains ?

 

En plus d’explorer les regards humains portés sur l’animal, peut-on tenter de s’approcher du point de vue de l’animal, à travers ses propres sociétés et individualités ? Une autre piste qu’Animis Mundi tentera d’explorer….


La Compagnie « De Capes et de Mots » (Bruxelles) a été créée par deux conteuses, Roxane Ca’Zorzi et Ludwine Deblon. Elle utilise la narration comme outil d’expression artistique et de développement personnel : spectacles, chroniques, films, ateliers dans les écoles, promenades contées, … Leurs publics sont très variés.

 

Leur travail se caractérise par un répertoire de contes, légendes, récits de vie et mythes où le conte traditionnel garde la première place. S’y distinguent également des techniques additionnelles (théâtre d’ombres ou d’objets) et des thématiques récurrentes (cinéma, animaux, histoire de nos régions).

 

Plus d’info : 

https://decapesetdemots.com/a-propos/

http://roxanecazorzi.com/blog/portrait/

https://ludwinedeblon.com/